La Bonne Adresse - C'est complet pour ce vendredi. Peu de places encore disponibles ce  dimanche - Choisissez de préférence une des deux représentations du samedi

Si vous avez réservé pour vendredi ou dimanche et que vous avez un empêchement, prévenez-nous à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Vous ferez peut-être des heureux.


Cet équarrisseur de la pensée, cet artisan zélé qui transformera la mauvaise humanité en boudin si on le laisse faire...

De Jean-Marie Piemme
Mise en scène : Florence Roux

Novembre 2013


Distribution, par ordre d'entrée en scène
 
Olivier Cawoy (Chéribibi)
Arlette Deltenre (La femme aux sacs)

Sandrine Blicq (La femme du charcutier)
Georges Teplooukhoff (L'ouvrier)
Etienne Cadet (Le charcutier)
Françoise Detournay (La soeur du charcutier)
Charlotte Deleval (La femme du charcutier d'en face)
Fayçal Blidi (Le charcutier d'en face)
Eveline Beautemps (Sarah)
Valérie Salme (La vendeuse)
 

Bien que structurée par l'affrontement brutal d'un charcutier de chez nous et d'un charcutier pas de chez nous" installé sur le trottoir d'en face, Emballez, c'est pesé! n'est pas une pièce sur la charcuterie.
On y trouve plutôt un angle d'attaque métaphorique qui permet de pointer du doigt les impostures d'une idée de tradition lorsqu'on la manipule par peur de l'autre.
C'est une moquerie à la fois loufoque et grave, grotesque, à partir du "boudin-tradition" qu'on met à toutes les sauces dans l'unique espoir de repousser l'étranger.
Ecrite comme un tourniquet à deux qui salue au passage la mécanique de Schnitzler dans La Ronde, la pièce est faite d'une série d'affrontements, genre rounds de boxe, où dix personnages voient leur identité déplacée, bousculée, retournée par les passions personnelles ou idéologiques.


Les représentations se sont déroulées du vendredi 8 novembre au samedi 16 novembre 2013 au Centre culturel Bruegel